Il  est une idée reçue qui  voudrait que tout ce qui touche à la foi ne puisse pas se connecter à la réalité du monde moderne.  La canonisation du Saint Frère André, le nouveau saint du Québec, le 17 octobre 2010  a bien démontré le contraire et prouve que les nouvelles technologies peuvent aussi se mettre au service de la foi.

Canonisation du Frère André

Ce grand évènement, dont l’importance est incontestable pour le Québec et l’Eglise catholique devait être le plus largement médiatisé. Il s’agit ici de rallier le plus de gens possible, croyants ou non, au message de Frère André et à l’institution à laquelle il appartient. Les réseaux sociaux ont donc été mis à contribution pour rendre à l’évènement toute l’ampleur et toute la publicité qu’il mérite.

Déjà présent sur le web, l’Oratoire Saint Joseph du Mont-Royal à Montréal, le quartier Général du frère André, a donc lancé l’événement sur Facebook et sur Twitter. Ainsi le Saint Frère André a-t-il sa page de fans sur Facebook et son compte sur Twitter.  Au moment d’écrire cet article, la fan page du Frère André comptait déjà « 1485 personnes qui aiment ça ». Son compte Twitter de son côté comptait 83 tweets, 37 abonnements et 171 abonnés. Un blog dédié au Frère André fait aussi partie de l’ensemble ainsi qu’une page Wikipédia de mêmequ’ un  vidéo sous  YouTube. Tout cela dans une stratégie qui allie des célébrations sur le site de l’Oratoire à Montréal et celles de Rome avec l’expérience en ligne destinée à toucher des personnes à travers le monde.

Lorsque nous considérons la ferveur de certains, l’admiration et la curiosité d’autres, qui ont accompagné la canonisation du Frère André, nous pouvons dire sans risque de nous tromper que les objectifs ont été atteints.

Comme pour l’entreprise, l’éducation, le sport et autres activités humaines, la foi peut utiliser le web 2.0 pour toucher une masse de plus en plus grande de personnes intéressées à une idée. Du trafic sera généré autour de cette idée, ce qui contribuera à la réalisation de l’objectif premier de l’Eglise, qui est de ramener de plus en plus de gens vers la foi et les amener, comme le Frère André, à la sainteté. Dans ce cas aussi, les nouvelles technologies confirment leur vocation d’outil rassembleur des hommes et des femmes autour d’une idée, d’une entreprise, d’un projet. Il s’agit pour nous internautes d’user de cet outil de façon pragmatique, en en profitant des bons côtés tout en tâchant de réduire au maximum les risques associés à son utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.